feed-image
logo-cfdt

Récapitulatif des informations fédérales CFDT Santé Sociaux

Récapitulatif des informations fédérales CFDT Santé Sociaux
 
   Public   Compte rendu   
>> comptes rendus CSFPH
Les comptes-rendus des séances des 16 et 27 mars accompagnés du communiqué de presse mis en ligne le 20 mars sur le site tout public résumant nos positions.

FICHIER ZIPPE ( 9.51 Mo)
Publiée le : 2017-05-29   Consulter l'article
   Associatif Social   Officiel   
>> CCN BMAD –3 avis d’interprétation
Vous trouverez dans cet envoi la copie de trois avis unanimes de la commission d’interprétation. Deux portés par la CFDT sur l’avenant 24, et le repos hebdomadaire et la plage de non disponibilité ; le troisième porté par la CGT sur les remboursements des négociateurs nationaux.
Dossier zippé de 3 fichiers .pdf – 966 Ko
Publiée le : 2017-05-29   Consulter l'article
   Associatif Sanitaire   Compte rendu   
>> CLCC - compte-rendu de la commission paritaire nationale du 4 mai 2017
"CLCC - Veuillez trouver ci-joint le compte rendu de la commission paritaire nationale du 4 mai 2017".
Fichier pdf 2 pages 267 Ko.
Publiée le : 2017-06-01   Consulter l'article
   Libéral   Dossier   
>> LBM RAPPORT SOCIAUX ECONOMIQUE DE BRANCHE 2015
Rapport sociaux économique de branche 2015.

Fichier PDF ( 1.35 Mo )
Publiée le : 2017-06-06   Consulter l'article
   Juridique   Officiel   
>> Info juridique –Ajustements de la procédure prud'homale
Le décret n° 2017-1008 du 10 mai 2017 portant diverses dispositions procédurales relatives aux juridictions du travail est paru au JO le 11 mai 2017. Il procède à certains ajustements de la procédure prud'homale et apporte des précisions sur celle suivie devant le tribunal d'instance, juge du contentieux des élections dans l'entreprise, lorsque celui-ci connaît d'un recours formé à l'encontre d'une décision de l'autorité administrative en matière préélectorale.
Publiée le : 2017-06-06    
 

Fin de la grève au CHU de la Réunion

Protocole de sortie du mouvement de grève engagé sur la base du préavis du 20 février 2017


A Paris, le 15 mars 2017,

Ce protocole de sortie du mouvement de grève illimitée porté par l'intersyndicale CFDT, CFTC, FO, SUD SANTE, UNSA du CHU de La Réunion, intervient dans les suites de la table ronde organisée par le Ministère de la Santé en présence des Cabinets du Ministère de la santé, du Ministère des Outre-Mer, du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la recherche, de la DGOS, des représentants de l'Agence de Santé — Océan Indien, de l'intersyndicale des médecins, de l'intersyndicale et du CHU.

Pour rappel, les éléments du préavis de grève étaient les suivants :

1. Contre les suppressions de postes ;

2. Contre le Plan Social du CHU •

3. Pour le respect des engagements pris lors de la création du CHU en 2012.

Le Protocole de sortie du mouvement de grève

Courrier DGOS Table ronde du 14 mars 2017 CHU de la Réunion


Les administrateurs de l'ANFH rejettent la mesure du PLFSS 2017

Communiqué de presse de l'ANFH publié le 14 octobre 2016 :

Les administrateurs de l'ANFH rejettent la mesure du PLFSS 2017
Réunis en séance le 13 octobre, les membres du conseil d’administration de l’ANFH ont adopté une motion qui demande au gouvernement de retirer du PLFSS 2017 la ponction des fonds de la formation de la FPH.

Les administrateurs du conseil d’administration de l’ANFH ont pu étudier les conséquences de la ponction de 300 millions d’euros prévue par les articles 3 et 53 du PLFSS 2017.

Cette mesure sur des fonds affectés au financement de dossiers déjà engagés, contraindrait par ricochet l’ANFH à refuser la moitié des nouveaux dossiers d’Etudes promotionnelles demandés en 2017 sur les fonds mutualisés, à supprimer les enveloppes complémentaires et diminuer fortement celles affectées aux plans de formation des établissements.

L’ANFH ne pourrait alors plus répondre à la hauteur des années précédentes quant au financement des formations qui conduisent aux diplômes d’aide-soignant, infirmier, cadre de santé…

Cette situation conduirait des agents, qui ont passé avec succès les concours à ne pas pouvoir commencer la formation en 2017.

Alors que le gouvernement affirme vouloir soutenir le développement de la formation dans la fonction publique, cette mesure vient démentir les intentions affichées.

A l’unanimité, les membres du conseil d’administration de l’ANFH ont rejeté cette mesure –qui pénalise la formation professionnelle tout au long de la vie et fragilise le fonctionnement de l’ANFH- et demande au gouvernement de la retirer.







IADE : propositions CFDT

Point de blocage levé avec les médecins urgentistes 

La CFDT a rencontré le Président de SAMU DE FRANCE, organisation professionnelle leader des médecins urgentistes.

IADE : propositions CFDT Le point de blocage pour les médecins urgentistes dans leur participation aux réunions de travail était dû à l‘exigence d'autres organisations syndicales demandant de valider l’intervention de l'IADE seul(e) (sans médecin) dans le cadre d’intervention SMUR primaire. 

La CFDT après étude et consultation y est opposée pour des raisons de sécurité tant des patients que des professionnels.

Les propositions CFDT dans le cadre de l'exercice IADE en structure médicale d'urgence :

- Modification de l’article 4311-12 pour légaliser l’exercice de l’IADE en structure médicale d'urgence en présence du médecin urgentiste et sous responsabilité de ce dernier.

- Pas d’intervention pré hospitalière d’IADE seul (sans  présence d’un médecin urgentiste ou anesthésiste).

- T2IH, (transferts infirmiers Inter-hospitaliers) l’urgentiste peut confier la prise en charge d’un patient à l’IADE affecté au SMUR. La prise en charge de patients intubés/ventilés/sédatés, s’ils ne relèvent pas d’un accompagnement médical, seront confiés à l’IADE.

- Rôle prépondérant de l’IADE en qualité de personnel ressource dans l’accompagnement formatif de nouveaux IDE(s)  intégrant un service d’urgence.

Dans cette dernière "ligne droite", la CFDT tentera d’éviter que d'autres organisations viennent saboter le travail entrepris depuis plusieurs mois avec des propositions totalement farfelues qui ne font que décrédibiliser la profession face au corps médical  et à la DGOS.

Grâce à nos propositions, la situation est débloquée et les médecins urgentistes vont participer au côté des médecins anesthésistes à la réunion du 23 juin prochain au ministère de la santé.

application/pdf iconLe tract à distribuer





Ordre infirmier : pour gagner il faudra une mobilisation des professionnels

Depuis plus de huit ans, l’intersyndicale s’est battue pour l’abrogation de la loi érigeant un ordre infirmier. Soutenus dans un premier temps par le Président, la ministre de la Santé et le gouvernement, nous pensions obtenir au mieux l’adhésion facultative, au plus l’abrogation de la loi.
Ordre infirmier : pour gagner il faudra une mobilisation des professionnels Un fort travail de lobbying des ordres, en particulier de l’ordre des médecins, a vu la situation se retourner. Le pouvoir médical ne s’arrête pas aux portes de l’hôpital, il est aussi très présent à l’assemblée nationale et au Sénat.

L’ordre est soutenu au plus haut niveau.

Même si l’intégration à l’assemblée nationale de l’amendement de madame la Député le LEHOUEROU supprimant l’ordre infirmier donne des espoirs, le risque demeure.

Avant la fin de l’année 2015, après une lecture au Sénat qui peut réintégrer l’ordre dans la loi, une commission mixte paritaire décidera en dernier ressort de son sort.

Les courriers émanant de la Présidence de la République et du Sénat, adressés à la présidente du conseil international des infirmières laissent planer peu de doute sur la fin de ce feuilleton.

Les infirmiers ouvrent la voix, à n’en pas douter pour d’autres professions, du « payer pour travailler ».

C’est ce que le Président et le gouvernement appellent : «  gouverner au nom de l’intérêt général. » Pour la CFDT cela s’appelle : « céder aux intérêts particuliers ». 

Les professionnels ont désormais leur sort entre les mains. Seule une très forte mobilisation pourra provoquer une prise conscience chez les politiques.

application/pdf iconCourriers du Président, 1er Ministre et Ministre de la santé à la présidente du Conseil international des infirmières

L’organisation du travail en 12h dans la Fonction publique hospitalière

La CFDT Santé Sociaux, dans le cadre du CHSCT national de la Fonction publique hospitalière (FPH), participe activement depuis deux ans à l’élaboration d’un document visant à cadrer l’organisation du temps de travail en 12h.

L’organisation du travail en 12h dans la Fonction publique hospitalière
Le 4 octobre 2016, alors que les travaux arrivent à leur terme, la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) annonce subitement que ce document n’est plus d’actualité. « Nous devons attendre les décisions du ministère de la Fonction publique suite à un rapport sur le temps de travail » dit le Rapport Laurent. 

Pour la CFDT Santé Sociaux, ce coup d’arrêt est inadmissible. Ce type d’horaire a des conséquences sur la santé des professionnels, sur la conciliation vie professionnelle / vie privée pour les personnels de nuit, parfois sur la qualité des soins. 

La CFDT Santé Sociaux a pris ses responsabilités lors de ces travaux en privilégiant la préservation de la santé des agents et la qualité du service rendu alors que d’autres n’ont eu de cesse de demander uniquement le retrait de ce type d’organisation du temps de travail.

Les professionnels n’ont pas à subir les organisations du temps de travail guidées par les contraintes budgétaires et en dehors de tout respect de la réglementation. 

Certaines directions vont même jusqu’à considérer que les agents de nuit en 12h ne sont plus en travail exclusivement de nuit puisque ne faisant pas 90% de leur temps de travail dans des horaires de nuit ! Où va-t-on ?

La CFDT Santé Sociaux a interpellé la ministre de la Santé dès le mois de mars sur l’importance des travaux du CHSCT et leurs poursuites impératives, sans réponse à ce jour. Un nouveau courrier lui sera envoyé dans les jours qui viennent.

Pour la CFDT Santé Sociaux, encadrer et repositionner légalement l’organisation du travail en 12 heures dans les établissements, c’est :

- Se donner les moyens d’améliorer les conditions de travail ;

- Permettre une meilleure qualité de vie au travail à l’ensemble des salariés et activer un levier pour tendre au bien-être au travail.



application/pdf iconLe tract à diffuser





CONGRES CFDT SANTE SOCIAUX LA REUNION 23 OCTOBRE 2015


campagne_adhesion.jpg

Bureau du Syndicat Santé Sociaux CFDT Réunion élu lors du Congrès Statutaire du 23 octobre 2015

 Secrétaire GénéralExpédit LOCK-FAT
Secrétaire Général au PUBLIC Dominique LEGROS
Secrétaire Général Adjoint au Public Willy GOVINDAMA
Secrétaire Général au Privé Lucratif Marie-Claire RIVIERE
Secrétaire Général Adjoint au Privé Lucratif Guillaume ROBERT
Secrétaire Général à l'Associatif Sébastien HOARAU
Secrétaire Général Adjoint à l'associatif Maryline SAM-SHING-FONG
Trésorier Serge FONTAINE
Trésorier Adjoint Mickaël LEGROS
Coordinateur des actions Revendicatives Jean Marc VELIA
Coordinateur des actions de communication Jean François MAILLY
Article Info Réunion.net

Plus d'articles...

  • 1-chu
  • CHU-Saint-Pierre_JIR_205281_0
  • EPSMR-ARCHIVE
  • GHER-2_JIR_197617_0
  • ch_st_denis_reunion
  • chgm
  • chgm2
  • chu2
  • cjarc
  • cstclo
  • durieux

Vos droits

Adhèsion

Formations

Oeuvres sociales

Syndicat CFDT Santé Sociaux Réunion
Siège social (Antenne Nord)     ULI-SUD (Antenne Sud)
58 rue Fénelon                            152, rue des Bons Enfants 
97400 Saint Denis                        97410 Saint Pierre
Tél : 02.62.90.27.67                    Tél : 02.62.96.12.34
Fax : 02.62.21.03.22                   Fax : 02.62.25.78.85
Connexion